Voiliers par type de greement

16 décembre 2015

Pour avoir une meilleure idée de quel type de voilier conviendrait mieux à vos besoins; votre broker à YACHTS INVEST peut vous conseiller sur les différentes options disponibles sur le marché pour des navires neufs ou d’occasion comme pour des nouvelles constructions. En attendant, voici un guide résumé des différentes catégories de voiliers par type de gréement, qu’ils soient monocoque (coque simple) ou multicoque, comme on les connait en Méditerranée:

VOILIERS PAR TYPE DE GRÉEMENT

SLOOP (OU SLOUP)

Le voilier monocoque moderne le plus commun est le sloop, qui dispose d’un mât et de deux voiles, ainsi les sloops sont des voiliers avec un seul mât. S’ils ont seulement deux voiles – un foc et une grand voile – alors ils sont nommés sloops bermudiens, le type le plus pur du voilier. Cette configuration simple est très efficace pour naviguer au près (contre le vent).

Les voiliers sloops avec les gréements modérés, sont probablement les plus populaires de tous les voiliers de croisière. Avec un seul mât, deux voiles (un foc ou voile avant, et une grand-voile) et leur gréement simple (peu de drisses et d’écoutes), ils sont relativement simples à utiliser et moins coûteux que les gréements avec plusieurs mâts.

Les sloops sont adaptés pour la croisière ainsi que les courses, en fonction de la hauteur et la taille de leur gréement.

COTRE

Un cotre est un yacht à voile monocoque semblable à un sloop avec un seul mât et une grand-voile, mais avec le mât plus en arrière pour permettre de porter un foc et une trinquette endraillés respectivement sur l’étai de tête et sur le bas-étai. Jadis une configuration de course commune, aujourd’hui, le cotre donne polyvalence pour des bateaux de croisière, notamment en permettant qu’une petite trinquette soit manœuvrée à partir de la timonerie intérieure par vents violents.

Ainsi, un voilier à gréement de type cotre, a une voile supplémentaire (la trinquette), située sur son propre étai entre le mât et le foc.

Les cotres sont principalement adaptés pour la croisière, mais également capables d’une bonne performance en course.

KETCH

Un ketch est un voilier à deux mâts, un mât principal en avant et un mât d’artimon plus court à l’arrière.

Mais tous les voiliers à deux mâts ne sont pas des ketchs. Ils peuvent aussi être des yoles.

Un ketch peut également porter une trinquette, avec ou sans un beaupré.

Les Ketches sont également généralement des monocoques mais il existe quelques catamarans (très rares) avec un gréement en ketch. Ils ont un second mât plus court à l’arrière du grand mât, mais à l’avant du poste de barre. Le second mât est appelé le mât d’artimon et sa voile est appelée la voile d’artimon.

YOLE

Les yoles ont leurs origines dans les voiliers de pêche de l’ancien temps, où la petite voile d’artimon était gréée afin de continuer à naviguer de façon constante pendant qu’on trainait des filets.

Similaire au ketch, la différence étant que la yole a le mât d’artimon positionné à l’arrière du poste de barre alors que le ketch a son mât d’artimon devant le poste de barre.

Ainsi, une yole est également un monocoque, similaire à un ketch, avec un mât d’artimon court, porté à l’arrière du poste de barre, plus pour équilibrer la barre que pour la propulsion.

GOÉLETTE

Les goélettes sont généralement les plus grands des voiliers monocoques.

Une goélette a un mât principal plus haut que son mât de misaine, ce qui le distingue d’un ketch ou une yole. Une goélette peut avoir plus de deux mâts, avec le mât de misaine à l’avant toujours inférieur au mât principal. Les goélettes à huniers traditionnelles ont des mâts de hune permettant de porter des voiles de hunes triangulaires qui se hissent au-dessus de leurs voiles auriques; de nombreuses goélettes modernes ont des gréements de type Bermudien.

Une goélette est donc un voilier avec deux mâts (ou plus), dans lequel le mât plus en arrière – le grand mât – est de la même hauteur ou plus haut que le mât de misaine. Beaucoup de marins conviennent que de tous les différents types de voiliers, une goélette toutes voiles dehors est l’un des plus beaux spectacles à flots.

AURIQUES

Les voiliers auriques, ou «gaffers», ont leur grand-voile soutenue par une corne qui est hissée sur le mât par une drisse séparée. Souvent, ces types de voiliers sont également équipés avec un hunier (qui s’envoie au-dessus de la corne).

Un voilier aurique est un bateau ayant des voiles auriques, c’est-à-dire rectangulaires, contrairement au gréement bermudien qui a des voiles triangulaires, qu’il soit sloop, cotre, ketch ou goélette- Aurique.

Le gréement aurique n’est plus utilisé sur les yachts de production moderne.

CATAMARANS

Un catamaran (abréviation «cat») est un multicoque composé de deux coques parallèles de taille égale.

Un catamaran est géométriquement stabilisé, ce qui veut dire qu’il tire sa stabilité de sa largeur, plutôt que d’avoir une quille lestée comme un monocoque. Etant non-lesté et plus léger qu’un monocoque, un catamaran peut avoir un tirant d’eau très peu profond. Les deux coques seront beaucoup plus fines que celles d’un monocoque, réduisant la traînée et fournissant des vitesses plus rapides dans certaines conditions, bien que la surface mouillée élevée soit préjudiciable par vent faible, mais propose beaucoup plus de surface d’aménagements, de vie et d’espace ludique dans la stabilité et le confort.

La vitesse et la stabilité de ces catamarans les a convertis en une embarcation de plaisance populaire en Europe, la plupart des catamarans de haute qualité sont construits en France, mais attention car leur largeur ne les rend pas faciles (ou bon marché) d’amarrer sur la Côte d’Azur.

La technologie des catamarans de course, les a amenés à être les plus grands voiliers de course au monde d’aujourd’hui, comme dans les dernières éditions de la Coupe de l’America ou d’autres courses transocéaniques de renom.

Merci de naviguer à travers notre inventaire de catamarans à voile.

AUTRES MULTICOQUES

Encore plus difficiles à amarrer en Méditerranée, et généralement conçus pour une course autour du monde plutôt que pour la croisière, les trimarans ont également gagné une certaine popularité dans l’hémisphère occidental, en particulier par les concepteurs navals avec des projets futuristes.

Un trimaran est un bateau multicoque qui comprend une coque principale et deux coques plus petites nommées stabilisateurs (ou « flotteurs ») qui sont attachés à la coque principale avec des poutres latérales.

MOTORSAILER

Un motorsailer ou « motorsailor », est un type de voilier, généralement un yacht de plaisance, qui tire sa propulsion à partir de ses voiles ou de son moteur (s) dans une mesure égale.

Alors que les yachts à voile appâtent principalement les amateurs puristes de la voile, le motorsailer est plus adapté pour la croisière de longue distance, comme une maison pour que les plaisanciers « vivent à bord ». Les particularités du motorsailer (grand moteur, plus petites voiles, etc.) signifient que, s’il ne s’agira pas du bateau le plus rapide à la voile, le navire est facilement manipulé par une petite équipe. Ainsi, il peut être idéal pour les personnes à la retraite qui pourraient ne pas être entièrement physiquement capables de manipuler de grandes surfaces de voilure. Par mauvais temps, le grand moteur d’un motorsailer lui permet de naviguer contre un vent de face lorsqu’il est nécessaire de faire un accostage, sans de multiples virements de bord.

GULET

Le mot gulet est un emprunt de la goélette française, ce qui signifie «goélette turque».

Un gulet est une conception traditionnelle d’une à deux mâts (plus fréquemment) ou même de voiliers en bois à trois-mâts de la côte sud-ouest de la Turquie, en particulier construits dans les villes côtières de Bodrum et Marmaris; bien que des navires similaires peuvent être trouvés tout autour de la Méditerranée orientale. Pour des soucis d’économie d’équipage, la motorisation Diesel est couramment utilisée sur ces navires, semblables à un motorsailor. Aujourd’hui, ce type de navire, dont la taille varie de 14 à 45 mètres, est très populaire et abordable pour les charters de touristes en Turquie, la mer Egée, la Grèce et la Croatie dans l’Adriatique.

Merci de naviguer à travers notre inventaire de voiliers de croisière par type de gréement.