Nouvelle Taxe Européenne à l’Importation pour les Bateaux Construits ou Immatriculés aux États-Unis

12 juillet 2018

En réponse aux taxes d’importation du Président Trump sur l’acier et l’aluminium, l’Union Européenne impose une nouvelle taxe sur l’importation de bateaux fabriqués aux États-Unis à partir du 1er juillet 2018.

Cela signifie que les bateaux construits aux États-Unis, yachts et Superyachts comme Sea Ray, Carver, Marquis, Chris-Craft, Cobalt, Mastercraft, Regal, Chaparral, Monterey, Formula, FourWinns, Cruisers Yachts, Trojan, Bayliner, Larson, Hargrave, Burger, Hatteras, Westport, Christensen, Palmer Johnson, Trinity … en bref, tous les navires en provenance des États-Unis vont devoir payer une taxe à l’importation lorsqu’ils seront amenés et vendus dans l’UE. Cela entraînera nécessairement une augmentation significative du prix de vente …

N’oubliez pas, ce sont des décisions politiques, et en politique, tout peut changer rapidement … il est donc important de rester au courant.

L’industrie de la plaisance est donc directement touchée par cette nouvelle taxe et ces nouvelles très récentes pourraient modifier de manière significative les échanges de l’industrie du yachting. Récapitulons :

Tout a commencé avec la « guerre commerciale » lancée par Donald Trump concernant la taxe sur l’aluminium et l’acier Européens. L’Union Européenne a réagi en introduisant des taxes sur les produits en provenance des États-Unis depuis le 22 juin 2018.

La mauvaise nouvelle est que tous les navires de plus de 12 mètres construits aux États-Unis auront des droits qui passeront de 0% à 25%. Et pour les plus petits (moins de 12 mètres), ces droits passeront de 1,7% à 26,70%.

Les pièces rechange d’origine américaine sur les bateaux mentionnés ci-dessus seront également taxées .

Sachez que cette taxe concerne également les yachts d’occasion immatriculés aux États-Unis et vendus en Europe et ce, quel que soit la provenance ou l’endroit où le bateau eut été construit ! – C’est le cas par exemple, des bateaux sous le pavillon de complaisance de l’immatriculation du Delaware.

Beaucoup de propriétaires de bateaux ayant choisi le pavillon du Delaware passent déjà à une immatriculation non-américaine, de sorte que leurs navires d’occasion ne soient pas taxés lorsqu’ils sont vendus dans l’UE, alors qu’ils peuvent toujours faire une demande d’importation temporaire sous leur propriété / immatriculation actuelle.

Le secteur nautique français n’a pas eu le temps de se préparer à ce changement inattendu. Beaucoup de concessionnaires ou d’agents de bateaux et de yachts construits aux États-Unis sont préoccupés par les conséquences de ces nouvelles taxes et dans quelle mesure cela peut affecter leurs activités.

Malheureusement, nous nous attendons à ce qu’il y ait une répercussion négative importante sur leurs entreprises … surtout en ce qui concerne leur politique commerciale, mais également sur le plan administratif. Beaucoup de marques prévoient déjà d’ajouter jusqu’à 25% de taxes sur les prix au détail de leurs bateaux, ce qui ne sera pas utile pour rester compétitifs et conclure ainsi des ventes.

Merci de rester attentifs avec YACHTS INVEST avec plus de nouvelles sur la nouvelle taxe Européenne à l’importation pour les bateaux construits ou immatriculés aux États-Unis et n’hésitez pas à nous contacter pour plus de détails … ou pour des solutions.